Blog categories

Recherchez dans le blog

Pratiquer le Stand up paddle en toute sécurité

Pratiquer le Stand up paddle en toute sécurité

En France, quelles sont les règles à respecter en sortie SUP (Stand Up Paddle) ?

En SUP, la sécurité est votre réflexe primaire. Accessible et ludique, le Stand Up Paddle est incontestablement en vogue depuis plusieurs années sur nos plages françaises. De plus en plus d’adeptes, amoureux de nature et d’activité nautique, se regroupent pour explorer nos nombreux spots nationaux. Cela dit, comme tout sport nautique, la pratique du Stand Up Paddle peut s’avérer périlleuse si l’inconscience se mêle à votre sortie. Dans le respect de toutes et de tous, des règles d’usage sont donc à connaître et à rappeler.

Les règles incontournables en Stand Up Paddle

Savoir nager, et ne jamais naviguer par temps tempétueux ou orageux !

En effet, si vous ne voulez pas vous confronter aux conditions extrêmes, comme nos chers bretons (cf la vidéo ci-dessous), mieux vaut consulter les bonnes prévisions avant de sortir votre paddle !


Source : Base de vitesse de Brest, Crédit immobilier de Brest, 2017

En effet, votre instinct s’assurera de l’ensoleillement pour vous accompagner, mais pensez surtout à éviter le facteur le plus contraignant : le vent ! Suivant son orientation, il peut compliquer votre parcours, voire devenir dangereux en cas de fatigue.

Pour vous tranquilliser, vous trouverez dans cet article le détail des consignes de sécurité officielles, et valable sur tout le territoire français.  En parallèle dans un autre article (disponible ici), Oh My Board vous liste notamment tous les sites météo à consulter avant votre sortie. Suivre le temps réel, ainsi que les prévisions locales, fait partis des bons réflexes à avoir en Stand up paddle.

Les consignes nationales à respecter en SUP

Dans le cadre de la campagne nationale de prévention des accidents liés aux activités estivales, la Fédération Française de Surf a édité un dépliant rappelant les consignes de sécurité spécifiques au SUP.

Comme nous vous avions explicité dans cet article (lien vers article), la pratique du SUP en France est régie par la FFS depuis 2016. Cette délégation officielle et légitime encadre, légifère, étends et encourage la pratique du Stand Up Paddle en France.

Publié par le Ministère des Sport, ce document nous rappelle les précautions à prendre pour toute sortie en Stand Up Paddle, de mer comme de rivière. Cet été, vous pourrez donc retrouver cette affiche nationale sur tous les lieux habituels de pratique (paillotes estivales, clubs nautiques...).

Affiche nationale sur les règles de sécurité en Stand up paddle
Source : Ministère français des Sports 

Alors que dit ce document officiel au sujet de la réglementation en paddle sur le territoire français ? OhMyBoard vous décortique et synthétise ce qu'il faut retenir.

Le leash ou cordon de sécurité est obligatoire sur tous les spots, hors rivières et fleuves ! Autant il est indispensable de l'avoir en eaux calmes, en mer comme à l'océan, autant il est à omettre en situation de courants forts. En effet, celui-ci peut donner l'effet inverse de sécurité en eaux vives. Le courant de l'eau peut vous faire chavirer, et il sera plus facile de vous dégager des obstacles immergés sans leash.

Au delà de l'équipement obligatoire pour tous (planche solide et de qualité ), il est recommandé de porter un gilet de sauvetage, et une combinaison ou top néoprene (eau inférieure à 18°C). Comme annoncé ci-dessus, il sera surtout impératif de savoir nager pour pouvoir faire du stand up paddle.

Même si vous êtes un expert de la nage, sachez que le gilet de sauvetage est obligatoire au-delà des 300 mètres nautiques. OhMyBoard vous détaille les dernières consignes de comportement en SUP à retenir suivant votre situation. 

de la plage jusqu’à 300 m

Dans les vagues, je respecte les grandes règles de sécurité en surf (respect des zones de baignade et de priorité, vagues adaptées à mon niveau, spots peu fréquentés).

entre 300m et 2 000 nautiques (soit 3,7km) et votre SUP dépasse 3,5m

J'informe de mon départ, je navigue avec au moins un autre pratiquant et de jour, je dois m'équiper impérativement d'un repérage lumineux individuel étanche, gilet/combinaison thermique , d'une trousse de secours et d'un moyen de communication.

En eaux intérieures, il faut toujours naviguer à deux, et s'informer si la navigation est autorisée. Et je n'oublie pas d'informer quelqu'un à terre des horaires et de mon parcours.

en lac ou canal de navigation sans courant

pour m'initier en niveau débutant, prévoir leash et matériel de première nécessité

en rivière ou fleuve avec courant

pour niveau intermédiaire et avancé, je ne mets surtout pas de leash, et j'utilise toujours un gilet d'aide à la flottabilité, ainsi que des chaussures fermées    

Maintenant que vous êtes conscient des règles à respecter sur chaque spot, il vous reste à bien réviser vos réflexes de pratique ! D'ailleurs si vous êtes accompagné d'enfants de tout âge, retrouvez tous nos conseils avisés pour assurer la sécurité et l'éveil de vos enfants

Oh My Board teste, ride, et pousse les limites de chaque board !

Nos meilleurs conseils 7jrs/7jrs au +33(0)6 63 45 45 22

Publié le 01/04/2020 par Fanny Home, Stand Up Paddle 0

Sur le même thème

Commencer le Paddle pour un enfant : quel âge ? quelle pédagogie ?

A quel âge peut-on commencer le Stand Up Paddle ? Quelle pédagogie appliquée ? Ohmyboard vous livre tous ses conseils...

Les conditions météo en Stand up paddle

Sur quels sites météo, consulter les conditions pour votre prochaine sortir en SUP ? Et comment les interpréter...

Le Stand Up Paddle aux Championnats mondiaux et en France

Comment le Stand Up Paddle s’est-il fait une place en compétition dans les Championnats mondiaux et en France ?

Conseil pour apprendre le Paddle (SUP)

Vous débutez le paddle ? Gagnez du temps ,et lisez le Top 10 des conseils qui feront toute la différence !

Laissez un commentaireRépondre

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Vus récemment

No products